Danielle Querol

UN PAYS SANS VISAGE, DANIELLE QUEROL

EDITIONS ALCYONE

 Née aux portes du Lot, Danielle Querol-Bonhomme est venue vivre dans les Pyrénées dès l'obtention de son poste de bibliothécaire à Bagnères-de-Bigorre. Son métier lui a donné la possibilité de travailler aux rencontres entre lecteurs, écrivains, artistes et militants de la poésie, ce qui a nourri son écriture personnelle et enrichi son imaginaire.

Passionnée de lecture à voix haute, elle a co-animé, pendant quatre ans, des lectures de poésie contemporaine dans des lieux divers, tels des cafés, pour des publics variés. Elle co-anime actuellement un atelier d'écriture poétique.

Elle a été publiée par Rivaginaires, Encres Vives, dans des recueils collectifs ainsi que sur une plateforme numérique de littérature courte.

 **

Guetter les signes dans l'au-delà des mots.

Où chercher derrière ce Pays sans visage ?

Que disent les chemins, les silences, et, partout, dans les yeux des nuages, les mots qui sont tus ?

Quel geste premier ensemencera la nuit et portera l'odeur du temps dans l'espace des mots ?

Chacun s'enfuit avec son ombre

de montagne en ruisseau

de plaine en désordre

 

dévorant la nuit de place en place

jusqu'à l'heure des oiseaux

 

TEXTES

Il vient d’un pays sans visage

 

N’attendez rien de lui

les rêves l’emportent haut

 

Il ne sait plus descendre.

**

 

Ce qui reste de bruit

 en ce lieu d'ombre d'où tu reviens

 

ce parc étrange

 

les yeux grisonnent

la carte du monde se déchire

 

C'est un midi à fendre l'âme

tu cherches pourtant une écriture au chant de source

des raffinements de miroirs

 

une fougère

 

un goût d'hiver et de sel sur ta bouche

 

 

une question arrachée au silence

 

Était-ce toi, le Marcheur?

entre les bras de la jeunesse et ce peu de lumière comme du sang

 

... une nuit où l'on rêve les yeux ouverts

dans un pays profond qu'on regarde paupières closes

 **

Ne t'arrête pas en chemin

tu n'es rien d'autre que ce que tu cherches       

 

 à l'est du soleil

 

les mots n'ont pas les mains liées

 

un clou fiché dans l’œil

 

ce ne sont rien que mots parmi les mots

 

toi qui cherches en vain l'issue

hors de ton cimetière d'images

 

 

Ce qui reste du bruit

après la lente déchirure des papiers et des arbres

cet automne grandissant au cœur d'un mai pluvieux

ce vertige d'un nocturne 

 

 

ce qui reste de bruit 

dans l'oreille du vent

 **

Creuser dans l’humain

à la recherche de vos yeux de givre

 

 au-delà de leur âme 

 unique et mystérieuse

 

  ici-même, au centre

**

Il n’y a plus de pays sages

ils ont verrouillé l’infini

 

 

et nos yeux indociles s’étonnent

du moutonnement incessant de l’horreur

 

 

le chant en appelle à l’aurore

aux parfums du printemps

aux regrets

 

 

tu écris sans savoir

tu cours dans le paysage

tu caresses le houppier rond

et les jeunes ramures

 

ce mélange feutré de gris et de violet

**

Tu cherches le silence, le sens, le son subtil 

qui entaille la chair

 

tu cherches le pays perdu où l’obstination se fane

blanche et droite

comme un vertige

 

 

Chaque jour tu cherches tu respires

et tu guettes

 

tu dissèques les yeux des nuages

les vibrations des visages

le regret lancinant des rêves

 

 

Au-dedans

il y a ce brasier d’étoiles

ces appels, ces chaos, ces dérives 

 

et les parcelles de langue à ouvrir

comme fruits

**

Se creusent en nous

l’effroyable et l’absence

Le sel des vivants

et le geste premier

**

Chacun s’enfuit avec son ombre

de montagne en ruisseau

de plaine en désordre

 

Dévorant la nuit de place en place

jusqu’à l’heure des oiseaux

Extraits de Un pays sans visage de Danielle Querol

©️ Editions Alcyone

 

Comment se procurer cet ouvrage ?

- Envoyez-nous un mél. à     editionsalcyone@yahoo.fr

Nous vous enverrons alors un Bon de commande (formule la plus simple

et la plus rapide).

- Vous pouvez aussi vous procurer ce livre en librairie ou sur Amazon.

 

UN PAYS SANS VISAGE, DANIELLE QUEROL

EDITIONS ALCYONE

14,00€ (+ port 04,00€)